Brise, Azur e lo storno

(articolo solo in francese)

Trois jours et demi après Azur, Brise est aussi revenue d’Afrique! Mais si les deux martinets noirs passent la nuit dans leur nichoir, un couple d’étourneaux a commencé à construire son nid au même endroit pendant la journée. La bagarre est assurée…

Elle s’est faite attendre… Mais enfin Brise a rejoint le nichoir familial et son partenaire le 30 avril à 06h21, quatre jours et demi plus tard qu’Azur. Puisque chez les martinets les mâles et les femelles migrent et hivernent séparément, ce décalage est tout à fait normal. Cela implique aussi que les deux oiseaux viennent probablement de se retrouver après une séparation d’environ 9 mois! Incroyables leurs salutations…

La toute première rencontre au nichoir en 2019 entre Brise et Azur (capture d’écran tirée de la webcam)

Martinets la nuit, étourneaux le jour

Malgré les retrouvailles prometteuses pour la saison de reproduction, aujourd’hui vers midi, en regardant la webcam, j’ai découvert que bizarrement des feuilles, des chatons de bouleau, des tiges de pissenlit, un bout de plastique et d’autres brindilles ont été rajoutés au nid. Par qui donc? Certainement pas par Brise et Azur, les martinets étant incapables d’apporter ce genre de matériaux au nichoir du moment qu’ils ne se posent pas au sol. J’ai d’abord soupçonné les moineaux domestiques d’être les auteurs de cette occupation foudroyante. Faux! Les squatteurs sont des étourneaux sansonnets, des oiseaux très opportunistes qui nichent dans les cavités naturelles ou les nichoirs en gagnant hélas le plus souvent la compétition avec les martinets. En quelques heures, ils ont rempli un tiers du nichoir. En remontant dans les archives de la webcam, j’ai pu retrouver la vidéo où un étourneau entre dans le nichoir pour la première fois.

Il est 06h50, Brise et Azur dorment encore. L’intrus entre et passe directement à l’attaque en criant et en donnant de vigoureux coups de becs aux locataires. Maladroits avec leurs courtes pattes et leurs aigles démesurées, les martinets sont nettement défavorisés et abandonnent le combat sans qu’il ne débute vraiment. Après seulement quelques secondes de confusion et de panique, l’étourneau se retrouve tout seul dans le nichoir. Il a gagné, au moins pour aujourd’hui.


WEBCAM: Brise et Azur 24h/24

(navigateur conseillé: Firefox)
This entry was posted in Uccelli and tagged , , , , .

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*