Le guillemot de juin

Mois après mois, découvrez les coulisses des images qui composent le Calendrier Indionature 2019. Ce billet de blog raconte l’histoire de la photo du mois de juin.

Guillemot de Troïl (Écosse, début juillet 2017)

Enfin Fowlsheugh! Nous arrivons au bord de cette célèbre falaise aux oiseaux près de Stonehaven, sur la côte nord-est de l’Ecosse, en fin d’après-midi. Les cris de plusieurs milliers de guillemots, pingouins, mouettes tridactyles et autres laridés sont impressionnants, toute comme l’odeur de guano et de poisson mort que le vent nous jette à la figure.
Les falaises qui tombent à pic dans la mer du Nord sont habitées par de nombreuses espèces d’oiseaux marins. Les poussins crient sur les minuscules vires rocheuses alors que les parents vont et viennent pour les nourrir en allant pêcher dans les eaux pétrole. Quel spectacle! Nous ne voyons pas le temps passer…
Il est déjà 21h30 passé et il fait encore jour. Nous terminons la journée en assistant à une prédation spectaculaire de la part d’un goéland marin immature. Après avoir épouvanté un poussin de guillemot et l’avoir fait tomber dans l’eau, le prédateur le tue à coups de bec pour ensuite l’avaler en un seul morceau.

Goéland marin immature capturant un poussin de guillemot de Troïl

Une scène marquante à nos yeux mais certainement plus qu’ordinaire sur ces falaises densément habitées.

L’aube du lendemain

O3h15: le réveil sonne déjà, mais c’est l’appel de la falaise qui nous arrache du lit. Nous arrivons sur place une heure plus tard, à l’aurore. Le jour ne s’est pas encore levé, mais les colonies sont déjà très bruyantes. Les silhouettes des oiseaux marins se dessinent chaque minute un peu plus, puis le soleil surgit de la mer et vient caresser la falaise avec ses premiers rayons. La lumière est grandiose.

Guillemots de Troïl et mouettes tridactyles à l’aube (Fowlsheugh, Écosse, début juillet 2017)

J’en profite pour tirer le portrait d’un guillemot de Troïl qui se toilette au bord de l’abîme. Le résultat vous le connaissez peut-être: le mois de juin de mon calendrier 2019 lui est dédié…

This entry was posted in Oiseaux and tagged , , .

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*